Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mini, mini, mini, Miniban | Page d'accueil | Un air de printemps »

samedi, 23 février 2008

Quelques grammes de responsabilité dans un monde de pirates

Dans le monde graphique, les communautés abondent... Mais il serait utile de souligner l'ambiguité sur laquelle la plupart reposent.

Tout utilisateur de Gimp (logiciel de création graphique 2D libre et gratuit, doté de fonctionnalités très poussées) qui débarque sur un forum où la majorité des utilisateurs utilise Photoshop se voit confronté aux même réactions : "pourquoi tu utilises Gimp quand tu peux avoir Photoshop ?" Même si le Gimpeur répond en toute bonne foi et sans provocation, il risque de susciter des réactions outrancières, qui vont du mépris à l'agressivité pure.

Reprenons notre "Gimpeur" qui explique son choix... S'il s'appuie sur des considérations éthiques (je ne veux pas pirater, je soutiens la gratuité et le partage...), il renvoie ses interlocuteurs au fait que leur choix n'a, justement, rien d'éthique. Dès lors, les dits interlocuteurs vont soit l'approuver mais s'avouer incapable de faire de même pour X raisons (pas forcément très bonnes...), soit assumer totalement leur choix personnel... soit éprouver de la gêne.

Ce sont ces derniers qui posent des problèmes. Parfois parce qu'ils pensent que reconnaître publiquement l'illégalité de leur situation peut se retourner contre eux. Mais aussi, parfois, parce que ce sont des gens qui se targuent d'idéologie libertaire et qu'ils sont renvoyés face à leur incapacité d'aller au bout de leurs idéaux, soit en embrassant la cause du libre, soit en assumant de contrevenir la loi. D'autant qu'ils ne font pas réellement les "rebelles" puisque par ailleurs ils savent très bien, sauf quelques individus particulièrement naïfs, qu'ils jouent le jeu d'Adobe... Ce sont ces derniers qui seront les plus violents, viendront insulter et traiter de tous les noms le défenseur du libre.

 Car il faut être réaliste... Combien de communautés autour de logiciels pro, qui  ne devraient s'adresser qu'aux graphistes et étudiants en graphisme, ou aux personnes en possédant l'usage légal ou du moins professionnel ? Combien de gamins qui étrennent leur premier ordi, d'utilisateurs sachant à peine ce qu'est un pixel, d'amateurs pas trop mal débrouillés qui pensent que seul l'usage de ces logiciels leur apporterons une reconnaissance sont poussés à créer dans une illégalité béate ? Le système entier favorise cet état d'esprit, les éditeurs des logiciels en question les premiers ; cet usage illicite, tant qu'il survient hors contexte professionnel, sert d'école de formation gratuite qui leur assurera la prépondérance du marché. 

Il nous faut plus de communautés ambitieuses qui se lanceront globalement sur le "tout alternatif", la 2D sans Photoshop, le Flash sans Flash, le webdesign sans Dreamweaver...  A défaut, plus de communautés qui se refusent à conseiller aux débutants le "haut de gamme", histoire "faire pro" ? Qui oserait conseiller une Ferrari à un conducteur débutant, et qui plus est le vol de la Ferrari en question ?

C'est une question que chaque responsable de communauté devrait de poser, avant toute chose...

Commentaires

Très bonne réflexion quant aux utilisateurs de gimp ! je l'ai également utilisé à mes débuts puis j'ai testé photoshop, il est vrai que gimp peut rebuter car il est un poil plus complexe, alors qu'il a les mêmes capacités que photoshop. Moi j'assume parfaitement que je ne suis pas passé par la méthode "légale" néanmoins je ne m'en vante pas pour autant, et gimp reste un très bon logiciel pour qui veut rester dans "l'éthique".

Après tout, il ne me sert que pour moi disons, je ne cherche pas à en tirer une quelconque notoriété contrairement à certains, je m'en sert pour m'amuser donc bon c'est moi que ça regarde, je ne me prend pas pour un infographiste pro ^^ (d'ailleurs la notion de "créations" quand on assemble du render et des brush ...)

Par contre concernant flash, je ne connait actuellement pas d'alternative gratuite "potable", E-anim, ok mais pour l'avoir essayer, il reste très limité. Quand on a gouté au flash d'adobe ^^

L'alternatif, tout à fait d'accord mais me concernant, je suis trop flemmard pour me tourner vers, j'ai essayé linux rapidement, c'est sympa mais pas facile quand on est habitué à windaube ^^ faudra que je prenne le temps un jour ;)

Écrit par : Dark | lundi, 02 juin 2008

Je ne dirais pas que Gimp est plus complexe... Je connais des gens qui le trouvent plus intuitif ! Sa logique est juste un peu différente de celles des autres logiciels graphiques, qui pompent ouvertement sur PS. De plus, la dernière version a fait pas mal de progrès pour rationaliser les menus et intégrer des fonctions facilitant le vie de l'utilisateur.

Pour ma part, je me laisse deux possibilités : l'alternatif libre/gratuit OU le légal. Mais rien en dehors. Je suis encore sous Windows XP, parce que des logiciels vitaux pour moi (comme mon application musicale pour choristes) ne tournent pas sous Linux et parce que je le maîtrise mieux. Je ne suis pas une extrémiste du libre et je suis souvent agacée par l'opprobre que certains "révolutionnaires de salon" font peser sur les utilisateurs de Microsoft et pas sur d'autres utilisateurs d'OS payants... (comme si les macs n'étaient pas produit par une entreprise cherchant à faire des produits...)

Écrit par : Milathéa | mardi, 03 juin 2008

C'est l'interface de Gimp qui me parait pas facile, je me suis mal exprimé, tu ouvres un programmes et tu as 3 fenêtres séparées, je ne trouvais pas ça facile à gérer. Je crois qu'il existe une version en une seule fenêtre, je ne m'en rappele plus, par contre les menus sont plus accessibles, ça c'est tout à fait vrai !

Mac, c'est vrai qu'on l'oublie, n'a pas la même "présence" que M$ quoique j'ai remarqué une légère amélioration, j'aurai aimé essayé cet OS mais quand on voit leurs prix, ça refroidie ^^
C'est sur que les gens qui critiquent les utilisateurs de windows, pour eux ça semble évident, mais quand on est habitué à un système, c'est pas facile de le changer, c'est tout plein de termes à réapparendre, j'ai eu du mal rien que pour installer linux, moi qui voulais le faire sans méthode assistée ^^.

Écrit par : Dark | mardi, 03 juin 2008

Les commentaires sont fermés.