Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Blocage et déblocage | Page d'accueil | Emancipation - première partie »

samedi, 20 mars 2010

Geek et chic

Ça et là, j'ai pu donner l'illusion que je n'étais pas attachée à l'apparence des choses - du moins tant que ce n'était pas réalisé avec 8 m de tissus. C'est faux : il existe quelques objets que je choisis autant pour leur apparence que sur leurs performances. Mes clés USB en font partie.

Il est cependant difficile de trouver des clés esthétiques et pratiques, sans cependant projeter une image de "gadgets" pour pré-adolescentes atardées. Texto : pas de faux "rouges à lèvre", pas de strass, pas de formes de coeur et autre mièvreries. Mais cela n'exclut pas une recherche dans la ligne, une originalité dans la présentation.

La minuscule clé USB de PNY, qui a la bonne idée de n'être pas munie d'un capuchon mais d'une partie pivotante, répond à ces voeux. Du moins, dans son format 8 GB.

Car étrangement, la 2 GB arbore une couleur "rose Barbie" des plus kitschounes : à ce format, elle ne peut être qu'un gadget, pas un outil. La 4 GB montre plus de sérieux : bleu turquoise, il y a du mieux. Mais c'est la 8 GB d'un élégant gris métalisé, qui manifeste une véritable classe. Conclusion : plus l'on est "geek", plus l'on est chic. Et non le contraire. Qu'on se le dise !

cles-usb.jpg

 

09:48 Publié dans Interlude | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : geek, informatique, usb

Commentaires

Attention, le fil rouge de ton blog penche dangereusement vers le cross-over entre un blog de fille et un blog de geek... ;) Mélange diabolique s'il en est !

(Et je suis affreusement intéressée par les clés dont tu parles. Ca se trouve où?)

Écrit par : Nim' | jeudi, 25 mars 2010

J'ai trouvé la mienne en grande surface. Mais je pense qu'elles commencent à être passées de mode.

Et son mon blog était un blog de "fille geek" ? ;)

Écrit par : Milathea | jeudi, 25 mars 2010

Les commentaires sont fermés.