Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Emancipation - quatrième partie | Page d'accueil | Emancipation - cinquième partie »

jeudi, 25 mars 2010

Un choix...

Sur toutes les notes que j'écris actuellement, plus de la moitié (allons, osons, deux notes sur trois, voire plus) relève de l'activité scripturale. Et pourtant, je me refuse de faire de ce blog un espace "littéraire" (ou pseudo). Parce que je me réserve le droit de changer de passion, de vibration profonde. Parce que je veux pouvoir continuer à parler de mes gadgets, de mes ballades, de mon chant et de toute bizarrerie qui traversera mon esprit.

La nature essentielle d'un blog est le généralisme. Et tant pis pour la promotion quasi-mercantile du thématique.

Commentaires

Mais...mais...Comment dirais-je ?
Un blog n'a pas de nature en soi, comme une entité abstraite.
Il a un ou plusieurs buts, à la discrétion de son seul auteur, et c'est ce qui lui confère son visage.
Et puis, l'unité de ton, pour quelqu'un qui fait de son blog un atelier de son écriture, par exemple, ça n'est pas pour autant mercantile..
Si ça l'était, ce serait un cuisant fiasco, alors
Cordialement.

Écrit par : Bertrand | jeudi, 25 mars 2010

Mon agacement ici vient plutôt de la "politique" de promotion des blogs telle qu'elle est adoptée par... certains de leurs hébergeurs (restons discrets sans trop l'être). Cet agacement ne date pas d'hier.

Les blogueurs semblent délibérément dirigés vers des formes de blogs "à la mode" et découragés de prendre des chemins de traverse, au risque de disparaître, noyés dans la masse.

Désolée de n'avoir pas été plus précise : mes grommellements sont généralement brouillons.

Écrit par : Milathea | jeudi, 25 mars 2010

Effectivement, le généralisme est le meilleur moyen pour disparaître dans les limbes des moteurs de recherche des hébergeurs de blogs. Comme tu le fais remarquer, Milathéa, les pages d'accueil de ces mêmes hébergeurs présentent des thématiques consensuelles pour attirer le chaland vers des horizons tranquilles : politique, sport, voyage, "girly"... La seule thématique que je trouve assez pertinente est la catégorie "blog photo". Après tout, il s'agit d'un média différent de l'écrit. Cependant, même cette catégorie est réductrice, car certains blogs postent autant de photos que de textes (c'était le cas de mon blog sur la Nouvelle-Zélande).

Certains blogueurs sont "malins" : pour contourner ce mode de référencement source de frustrations, ils créent plusieurs blogs bien spécialisés. C'est une stratégie très marketing qui fonctionne bien. Mais que devient la créativité si on la range dans des boîtes ?

Écrit par : Nim' | jeudi, 25 mars 2010

Les commentaires sont fermés.