Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La naissance de l'Ecrivain | Page d'accueil | Je ne sais plus... »

jeudi, 29 avril 2010

Ma dose de narcissisme

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas par mes tentatives d'écritures que j'assouvis ma soif de reconnaissance et mes élans narcissiques.

La réalisation et le port de costume dans le cadre d'un jeu de rôle grandeur nature remplit largement cette fonction. D'autant que le personnage incarné possède une bonne dose de ce narcissisme.

far00.JPGfar01.JPGfar02.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien évidemment, c'est au prix d'heures de travail que l'on parvient à finaliser son plumage, il y a donc un indéniable mérite, au-delà même de la capacité créatrice et de la maîtrise technique.

far3.JPGfar4.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis, il y a l'inconfort de la chose : le corset, la tournure, le jupon, les talons... Tout l'art consiste à ne pas le montrer. A retenir toute l'allure triomphale que prète les atours.

Se recréer, se resculpter, durant quelques jours... Porter les autres à vous voir autrement.

 

Commentaires

Bonjour Milathéa
Juste un petit mot pour vous dire que je trouve vos costumes magnifiques. Vous êtes, sans conteste, une fée de l'aiguille et du dé à coudre. Et pourtant, je n'aime pas le bleu. mais là...

Écrit par : Cyrano | samedi, 15 mai 2010

Eh bien, je me vois flattée par cette appréciation. :)

J'avoue pour ma part ne pas être fanatique de cette teinte de bleu dans la vie de tous les jours (peut-être parce que mon père travaillait pour... Butagaz et que tous mes ours en peluche furent de cette couleur, avec un B rouge sur le ventre).

Mais en contexte, ce bleu électrique était réellement de mise !

Écrit par : Milathea | samedi, 15 mai 2010

Les commentaires sont fermés.