Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Forum "La Feuilletoniste" | Page d'accueil | Pour une fois, je le dis... »

mercredi, 30 juin 2010

Petite recette pour blogueur peu inspiré

Ces derniers temps, je n'ai pas vraiment été au rendez-vous sur mon blog. Ce n'est pas qu'il n'y avait rien à dire : il y a eu la saison chorale, tragi-comique en un sens, mais qui se termine sur quelques bonnes nouvelles, le mois de juin en général, dont nous avons loupé quelques jalons important à cause d'une panne de voiture, mon activité professionnelle qui s'est vengée de mon peu d'attrait pour elle ces temps-ci en me tirant du lit à des heures malhonnêtes...

Promis, j'arrête, je sais que les phrases trop longues sont mon défaut d'écriture majeur, du moins aux yeux de gens qui ne partagent pas ma fibre dix-neuvièmiste.

J'aurais pu cependant entretenir ce blog à peu de frais, en me rabattant sur une recette qui semble très bien marcher pour les autres - même si cela demande :

- une capacité certaine pour la recherche sur Internet ;

- un ouvrage du style "La littérature pour les nuls" ou "Les plus grandes citations de la littérature ......." (remplacez les points par un pays/courant littéraire/etc.) ;

- une certaine fibre artistique - de préférence dans la catégorie "poster pour la porte de la chambre à coucher".

Le tout servant à composer des articles consistant invariablement en : une citation (plus) une photo/un dessin/une peinture très vaguement en rapport - et si ça ne l'est pas, laissons les lecteurs trouver eux-mêmes ce rapport, il faut bien qu'ils travaillent eux-aussi.

Je sais... J'avais promis de ne pas me conduire en peste, mais cela fait bien longtemps que ces phrases me titillent et cherchent à s'échapper. De toutes les façons, ce n'est pas un article de mon blog ultra-confidentiel qui va provoquer une révolution parmi les "citationistes" de la blogosphère.

Commentaires

Oui, je connais ça, le remplissage de blog. Pour moi c'est souvent un lien vers un site gadget avec un petit jeu débile lol ! Ou une photo pour prouver que je suis réellement active, mais que ce n'est tout simplement pas en rapport avec mon blog.

Écrit par : Ghislaine BRUNO | mercredi, 30 juin 2010

Chacun ses astuces, je fais croire que mon blog est actif en publiant dessus des bouts de nouvelles. Aujourd'hui, j'ai appris par hasard que quelqu'un m'avait au moins marginalement lue, ça m'a rendue toute chose...

Écrit par : Milathea | mercredi, 30 juin 2010

Bonjour, Milathéa, en espérant ne pas faire partie de la catégorie de blogueurs dont tu parles. Quand bien même : rien n'oblige le blogueur à écrire de telle ou telle façon, dans tel style, ni avec telle qualité de rédaction. Certains publient uniquement des vidéos, d'autres publient des articles fouillés et méritants. La liberté, sur internet, existe. Elle oblige le lecteur à faire un tri et une recherche, parfois ce sont des choses difficiles à faire mais au bout du compte on trouve, sur internet, ce qu'on cherche. Des gens bons, des gens mauvais, des gens expérimentés, d'autres nuls, il en existe aussi dans la vie réelle. Ils ont des raisons de remplir leur blog : pour l'argent, pour discuter avec du monde, pour se distraire, pour diffuser des idées politiques ou religieuses, pour publier un roman ou un journal, que sais-je ? Cela fait partie, selon moi, de la beauté du web. Si tous les articles étaient traités de la même manière, cela ne me plairait pas.

Écrit par : Des Geeks et des lettres | vendredi, 02 juillet 2010

Non, loin de là, car tu apportes au moins une piste de réflexion au-delà de la simple citation. Ceux dont je parle se contentent d'un simple copier-coller... Ils ont le droit de le faire, et j'ai le droit de les épingler pour ça... C'est la magie du Web !

Je ne me permettrais jamais de stigmatiser un blogueur particulier - d'autres n'ont pas été si délicats envers moi d'ailleurs, mais j'aime avoir la liberté de critiquer certaines habitudes assez répandues de mes contemporains.

Écrit par : Milathea | vendredi, 02 juillet 2010

d'accord pour ton analyse sur les blogs qui déversent tout et n'importe quoi, histoire de se montrer présent, actif, et faire du volume. Je ne crois pas que ce remplissage soit satisfaisant÷ Mais parfois, je ne sais plus pourquoi j'écris et à qui je m'adresse. Et puis, il me semble que par rapport aux multiples états d'âme qui nous tourmentent, nous pauvres adeptes de la plume et du clavier, combien sont déversables sur le réseau?
Je me suis donc un peu absentée, ces derniers temps, peut-être pour prendre un peu de recul, peut-être parce qu'il faut parfois se clarifier les sentiments et les idées avant d'offrir sa propre moëlle en ressourcement, mais jer peux te dire que je regrette de constater ce vide que tu ressens, cette solitude que tu exprimes me navre: à l'évidence, tu as une nature généreuse et authentique que nous sommes peut-être peu nombreux à suivre, mais nous sommes des lecteurs attentifs et partageurs!!!
Haut les coeurs!

Amitiés de la gouttelette.

Écrit par : gouttesdo | vendredi, 23 juillet 2010

Merci encore, très chère O, de ton commentaire - j'ai mis un peu de temps à répondre par manque de présence et d'énergie, j'en suis navrée.

Je vois ce que tu veux dire sur ce type de questionnement : mon interface auteur est saturée de brouillons non terminés et de notes non publiées pour tout un tas de bonnes - et de mauvaises raisons.

Je suis très touchée par la vision que tu as de moi (et moi qui essayait d'être peste ! ;)). Je n'ai peut-être pas de nombreux commentateurs, mais au moins ai-je un véritable partage avec ceux qui viennent me trouver dans ma petite retraite au fin fonds du blogomonde.

Et pour donner des bonnes nouvelles : mon forum commence à marcher, autour de quelques amis et rencontres de hasard webistique qui commencent à y poster des extraits de leurs œuvres. Nous échangeons des avis et des critiques. J'espère que ce petit groupe viendra à grossir ! :)

Écrit par : Milathea | jeudi, 29 juillet 2010

Voilà une vraie bonne nouvelle, qui couronne ta belle initiative.
Comme nous avons maison pleine en ce moment, je n'ai guère eu le temps de poursuivre, mais je suis allée pérégriner un peu du côté du forum … Sans oser me lancer tant que ma maison ressemble à une auberge espagnole…Je me contente des tâches les plus basiques, c'est le revers de vivre ici! (Lol, c'est agréable de voir converger nos proches si lointains en temps ordinaire)
Trêve d'été ou pas, poursuis ton chemin Milathéa, je suis certaine que tes mots touchent de vrais lecteurs, sans bling bling et fatras de mode éphémère.
La gouttelette

Écrit par : gouttesdo | vendredi, 30 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.